Un juste retour des choses ..

Hier, journée bien occupée avec un départ de la maison à 6h45 pour une arrivée à AIX à 7h30, retrouvailles avec des cyclos et cyclotes que l’on rencontre que quelques fois par an et c’est souvent pour certains une fois à l’AG de la ligue. Ensuite c’est l’accueil, car il faut signer la feuille de présence, puis c’est la séance accueil café, il y a si ma mémoire ne me fait pas défaut environ 80 clubs et comme souvent il y a deux représentants par club ça fait du monde à servir, nous sommes trois et c’est juste car il ne faut pas retarder le début de l’A G. Tout va bien on réussi à respecter l’horaire, l’A G suit son cours et arrive la pause pour le vote et ensuite le dépouillement, nous sommes cinq et on fait de notre mieux pour ne pas se tromper, quand arrive le nouveau président du Comité départemental nouvellement élu depuis l’AG du CODEP le 21 janvier, il vient m’inviter à descendre avec un autre membre du CODEP dans la salle ou se déroule l’AG, surpris je lui fait remarquer que je n’ai pas terminer le dépouillement et il me répond, ça ne peut pas attendre car on arrive à la partie récompenses. Ah ! qu’est-ce que j’ai à voir là dedans ? je crois que tu est sur la liste des récompensés. Sourires, bonne surprise je ne m’y attendais pas, Je pense que je dois cette récompense à notre ancien président qui a céder la place pour prendre celle de la nouvelle région Paca. Je lui dois un grand merci mais je dois aussi un grand merci aux membres du CODEP qui m’ont permis de passer douze ans en leur compagnie et c’est grâce à l’ambiance favorable et amicale qui régnait dans l’équipe que j’ai pû m’y plaire et rester, il ne faut pas que j’oublie l’aide apportée par certains d’entre eux afin de me permettre d’assurer la tâche qui m’était attribuée. Merci à tous, certains ont décidé de ne pas repartir pour une nouvelle olympiade mais pour ceux qui continuent merci de me supporter quatre ans supplémentaires, après on verra venir, ça dépendra de l’état de santé, la vieillerie gagne du terrain tous les ans et si j’ai la chance de ne pas trop avoir de soucis de ce côté là il n’est pas dit que ça ne changera pas, mais pour rester positif je vous dis que vous en avez encore pour un moment à me côtoyer. Il n’y a pas que des mauvais côtés, tant que je pourrai tenir mon rôle vous pourrez manger du bon pâté de tête quand les réunions se déroulerons à Lamanon, et tant pis pour ceux qui ne sont pas restés. Ca fait un peu ringard mais ce midi j’ai présenté avant le repas, ma récompense à ma femme, ma fille, mon gendre et mes deux petits enfants, j’étais très fier de cette récompense mais je ne suis pas convaincu que ça les ai émus plus que ça mais bon moi ça m’a fait plaisir de leur montrer.