Aujourd’hui 4ème étape,

Meyrieux les Etangs —> Le Camping du Lac de Chalain, soit 180 km où une variante à 120 km Chatillon sur Palud —> Lac de Chalain. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, enfin presque pas, il y a un facteur commun (celui là n’est pas en grève) c’est la pluie, l’ennemie du randonneur cyclotouriste. Quand un cyclo part le matin et que sur la route il se fait surprendre par la pluie, il enfile son imperméable et il continue à rouler, mais quand il met le nez dehors et que les éléments sont déchainés, il hésite, surtout s’il à un plan B en l’occurrence un minibus qui ne demande qu’à le transporter. Bien sûr quand il est en individuel il n’a pas le choix enfin presque car s’il n’a pas d’impératif de date d’arrivée il peut remettre son départ à l’après-midi où au lendemain. Dans le cas de groupe, le responsable de la randonnée peut par prudence pour raison de sécurité inciter les cyclotes à monter dans le minibus et c’est précisément ce qu’elles ont fait aujourd’hui, excepté quelques unes, mais quand le groupe se résume à quelques individualités celà est moins préoccupant pour le côté sécurité. Donc elles sont parties en minibus un peu déçues de ne pas êtres sur le vélo, direction Le Lac de Chalain, malgré leur déception elles avaient quand même bon moral, mais c’était compter sans l’adversité, celle là quand elle se manifeste, elle passe à l’action avec traitrise, toujours au moment ou tu t’y attends le moins et où ça te mets le plus dans l’embaras et ça a été précisément le cas. Il pleut fort même très fort et voilà qu’un des pneus de la remorque à vélo de Jean-Pierre éclate. Je ne sais pas si cela vous est déjà arivé, même par temps sec, alors quand il tombe des cordes, imaginez !!! Ensuite c’est le minibus de Manosque qui tombe en panne…… et une de plus. Bref une journée galère, mais, heureusement une journée qui comptera quand même des moments agréables comme à St Julien ou monsieur le maire a fait ouvrir la salle des fêtes, fait installer des tables pour que les voyageuses et voyageurs puissent manger dans d’excellentes conditions et il a même poussé le luxe en leur installant une sono qui a mit une ambiance au top. Il paraît qu’elles ont dansé la danse des canards ( par un temps pareil, pouvait-il y avoir une autre danse appropriée ?) Merci monsieur le Maire. Le moral regonflé à bloc, la météo ayant montré un autre visage, moins pleureur, nos cyclotes sont donc remontées sur leur vélo pour parcourir les cinquante derniers km de la journée. Sans plus d’information concernant la soirée, je pense qu’elle a dû être agréable. J’espère que demain elles pourrons rouler sans se faire mouiller, mais j’ai un doute car sur TF1 la carte météo d’Evelyne ne montrait pas du soleil. Je leur souhaite une excellente journée de vélo sans pluie, sinon un bon voyage en minibus. Bravo les filles vous êtes formidables. Admiration !!!!!!!!

André Duhaut

André Duhaut