Ayant frisé l’excommunication il y a deux ans, je me félicite que la FFCT se soit penchée avec bienveillance et réalisme sur ce nouveau venu. J’irai donc d’un cœur léger le 1er mai aux Ruisseaux Cévenols à St Jean-du-Gard, à moi le col St Pierre et le col de l’Exil, court et sec, si j’ai bonne mémoire. Quelques données chiffrées : batterie de 400 W/h, 36 Volts. Au démarrage, même en côte, ça dépote. Idéal pour la ville quand il faut relancer lorsque le feu vire au vert et qu’on n’a pas de longues distances en vue.